Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203
Fraser, le sable, les dingos et les requins… | Tropic Of Capricorn
seb on December 30th, 2008

Apres 1770 et les villes au nom ridicule qui rendent malade Zeb, le Tropic s’est mis en route pour Hervey Bay.

Hervey Bay, c’est la :


Agrandir le plan

Hervey Bay est le port de depart principal pour Fraser Island. Tous les jours des hordes de backpackers s’y deversent.

Apres etre arrives le samedi en fin d’apres midi nous avons tout de suite signe pour un voyage de 3 jours et 2 nuits sur Fraser. Le concept etait assez simple : l’agence rassemble 10 personnes qui veulent faire le voyage et leur prete un 4×4 ainsi que tout le materiel necessaire.

Par consequent on n’a aucune idee des gens avec qui on part jusqu’a la veille quand le groupe doit faire les courses. Nous avons donc decouvert notre groupe le dimanche en fin de journee et tout ca s’annoncait plus que bien. Le matin nous avions depose Therese chez un garagiste pour qu’il lui trifouille le moteur un petit coup pendant qu’on etait sur l’ile. Elle faisait encore sa capricieuse et Zeb commencait a se montrer a bout et a etre tres dur verbalement avec elle. C’etait mieux comme ca pour tous les 2.

Apres des courses vite faites, bien faites ( de quoi faire des pates bolo, des sandwichs et des grillades et surtout beaucoup d’alcool), tout le groupe s’est retrouve le dimanche soir pour aller se preparer moralement a ce voyage et etancher sa soif.

Depart le lundi (le 15dec) matin vers 9h pour aller prendre la barge qui nous deposera sur Fraser ou il n’y a aucun reel port, on debarque quasiment sur la plage. Notre groupe constituait un charmant melting pot europeen avec des irlandaises, une lithuanienne, un finlandais, un gallois, un anglais et un couple de canadien pour epicer un peu tout ca. Et tout ensemble on s’est bien melange, organise, desorganise et on a bien rigole.

Sur Fraser les seuls “routes” sont les plages, chaque deplacement est donc organise en fonction des marees car la voiture ne doit jamais rouler dans l’ocean pour cause de rouille ultra puissante (quasi immediate dixit le loueur de voitures). Zeb a grave gere la conduite et a gagne le respect de tout le groupe (faut dire c’est le seul a arriver a conduire avec la gueule de bois). On a donc passe 3 jours a rouler sur les plages, a eviter des trous dans le sable, les epaves en bord de plage, a s’arreter au bord des lacs pour se baigner et a faire quelques balades.

Comme on etait les seuls vrais “durs” du voyage, des qu’on a pu on est alle faire un peu de “vitesse” sur les plages peinards. Bref grace a un stratageme machiavelique (Paz avait “oublie” ses chaussures au campement) nous avons pu faire du 4×4 tous les 2 a toute berzingue.

Fraser est aussi celebre pour ses dingos tres agressifs qui ressemblent a de petits chiens affames et fameliques qui sont capables quand meme de manger des enfants, mais qui se sont contentes de nos poubelles.

L’autre element dangereux de Fraser c’est l’ocean. Il est deconseille de se baigner dedans pour cause de requins tigres affames mais pas trop fameliques.De la pointe de l’ile on surplombe d’une cinquantaine de metres une plage a l’eau transparente ou l’on peut voir des raies majestueuses ainsi que ces requins mangeurs d’hommes. Ils doivent attendre que les gens aillent se baigner.

Par consequent on se baigne dans les magnifiques lacs de l’ile. Et ces lacs sont parfois caches, parfois decouverts, toujours sublimes.

Enfin Fraser est tres agreable car elle colore la cuisine d’une epice jusqu’ici largement sous estimee : le sable. On s’est donc baffre un bon spaghetti bolo au sable, des sandwichs jambons salade tomate et sable, du steak au sable, de la salade de patates facon sable.

Et comme ce sable etait partout il fallait beaucoup de liquide pour se rincer la bouche. Chacune des 2 nuits tout le monde s’est donne beaucoup de mal pour se nettoyer la bouche. Tout ce nettoyage de bouche jetait dans l’air une ambiance gaie, festive et desinhibee. Tout ca dans la bonne humeur et un petit vent chaud comme peuvent le montrer les photos.

De retour le mercredi soir a Hervey Bay les adieux du groupe furent dechirants et nous repartimes chacun de notre cote avec la promesse de se revoir tous des que possible.

A travers ces adieux resonnaient deja les retrouvailles que nous allions faire a Brisbane avec 1/3 de la fratrie Pille le samedi soir. Avant cela nous plongerions a Mooloolaba dans l’epave du HMAS Brisbane et surferions avant d’aller a l’aeroport de Brisbane.

[flickr album=72157611872917614 num=28]

Tags: ,

6 Responses to “Fraser, le sable, les dingos et les requins…”

  1. Bon, vous n’avez pas dĂ» vous ennuyer sur votre Ăźle !
    Avez-vous retrouvé ThérÚse en pleine forme ??
    Bises verglacées !

  2. Seb, faut ĂȘtre gentil avec ThĂ©rĂšse ….
    Euh … je vais avoir l’air bĂȘte mais c’est quoi un backpacker ?

  3. AyĂ© cherchez plus, j’ai trouvĂ© dans mon Collins on line !

  4. j’espĂ©re que ça va s’arranger avec ThĂ©rĂ©se… une si belle histoire d’amour.

  5. Entre Zeb et Therese c’est toujours complique…
    La ils font un break pendant 3 jours qu’on est a Melbourne pour reflechir un peu.

  6. muriel la plus belle
    December 31st, 2008 at 2:56 pm

    hello les ptits mecs
    Je VEUX connaitre l’histoire de la photo des 2 culs nus !!!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.