Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203
De Oz en Nz | Tropic Of Capricorn
seb on February 12th, 2009

L’arrivee en Nouvelle-Zelande fut rude. Il n’y faisait pas tres chaud et nous n’avions pas beaucoup dormi.

Nous sommes partis de Perth dans la nuit du 1er fevrier, de facon a rater la finale de l’Open d’Australie.

Apres 6h nous sommes arrives a Sydney ou nous avons presque reussi a rater notre avion, enfin un sursaut d’intelligence nous amena a bon port.

On a donc atterri a Christchurch (bizarrement c’est une ville batie autour d’une eglise) en debut d’apres midi.

De la NZ a la France il y a exactement 12h de decalage.

La NZ et Christchurch, c’est la


Agrandir le plan

On a retrouve des potes de notre groupe de Fraser des le dimanche en fin d’apres midi. A part le choc climatique Christchurch ne nous a pas donne matiere a beaucoup ecrire.

Le lundi on s’est organise pour 2 semaines, ca ne nous etait jamais arrive en Australie, ca nous a beaucoup fatigue alors apres on a rien fait de notre journee.

Le mardi 4 fevrier on a recupere notre voiture de location, notre buggy-explorer comme l’appelle affectueusement Zeb. C’est une belle voiture rouge bien moche, automatique et sans puissance mais a l’avantage incroyable d’etre peu chere a louer.

Et on s’est mis en route. Le plan : se balader dans l’ile du sud dans le sens des aiguilles d’une montre (ca marche pareil meme si on est dans l’hemisphere sud, pas comme l’eau dans le lavabo).

Nous sommes arrives a Dunedin en fin d’apres midi et nous sommes alles voir les pingouins et les lions de mer dans la peninsule a cote. Ils ont du savoir que nous arrivions parce qu’ils etaient tous bien caches ou alors on etait pas tres discret.

Meme arrives sur la plage nous manquions de subtilite pour attirer les betes (cf archive videos).

Le lendemain nous partions en direction des Caitlins, region de falaises, de plages, de dauphins, de phoques, de pingouins, de lions de mer et surtout de froid. Il faut dire que la moyenne est d’environ 10 degres ici et il pleut tous les jours. Et c’est l’ete (un ete de m…)!!

Juste apres l’Australie ca fait une sacree rupture et on a du mal a s’y faire. D’ailleurs on parle souvent de Tahiti avec beaucoup d’espoir dans les yeux.

Aux Caitlins on a vu toutes ces bestioles du froid. On a ete juste assez pres des lions de mer pour qu’ils nous rugissent dessus facon “mais laissez moi faire la sieste peinard sur la plage”, a cote des pingouins peureux a la demarche si caracteristique, suffisament proche des phoques pour se rendre compte qu’avoir une odeur “de phoque” ce n’est pas un compliment.

On a pu voir aussi des gigantesques grottes en bord de plage, accessibles uniquement a maree basse; des lacs caches et de belles plages.

Apres toutes ces emotions animalieres et paysageres nous avons profite d’un repos bien merite a Invercargill.

Et le jeudi matin nous nous sommes mis en route pour Milford Sound (justen a cote de Te Anau), passage oblige en NZ.

Mais avant d’arriver a Milford Sound comme on commencait a trouver le voyage monotone on a reussi a tomber en panne..d’essence.

Etait ce la nostalgie de Therese? Ou plutot la Therestalgie comme on l’appelle ici? Nul ne sait toujours est il que meme en tombant en panne on a reussi a ne pas etre en retard sur notre planning.

Milford Sound c’est un choc. D’abruptes falaises se jettent dans les fjords glaces, la brume est partout, il y pleut 23h sur 24, de hautes chutes d’eau se deversent depuis plus d’une centaine de metres, on s’attend a voir surgir King Kong a chaque instant. C’est la nature a l’etat brut (y’a plein de petites mouches “sandflies” partout qui piquent et c’est pas agreable), dans l’eau de ces fjords on trouve les classiques neo-zelandais: phoques, dauphins, orques…et des un grand nombre d’oiseaux. Parmi ceux la il est a noter le Kea, sorte de perroquet tres curieux (il ouvre les sac a dos) et grand amateur de caoutchouc (il attaque le caoutchouc des voitures).

On est reste 2 nuits a Milford Sound (menus a base de pates et de nouilles bien sur).

Le vendredi matin nous avions une croisiere dans les eaux du fjord, dans ce qu’ils appellent ici the Tasman Sea. La encore ce fut un defile de phoques feignants, de chutes d’eau vertigineuses et de falaises a pic.

Apres la croisiere matinale on s’est mis en marche, litteralement, pour aller se faire quelques balades.

On  a enchaine 2 petites balades de 3h (c’est pas pour nous vanter mais on les a finies en 1h30 chacune, mais c’est vraiment pas pour nous vanter qu’on dit ca), on est alle se faire un petit sommet (le Key Summit) sous la pluie et le vent avant d’aller voir le lac Marian qui possede un micro climat sous le soleil.

Et le lendemain nous etions en route pour aller affronter un glacier mais ne brulons pas les etapes.

[flickr album=72157613634637306 num=44]

Tags: , ,

6 Responses to “De Oz en Nz”

  1. Ne vous plaignez pas trop du froid, ici ça fait grosso modo 2mois1/2 qu’il fait mauvais non stop. Voire parfois neige & tempĂȘte en prime. Elle est mignonne la nouvelle ThĂ©rĂšse, elle s’appelle comment ?

  2. Bon c jolie c histoires de bebete mais vu que vous avez ratĂ© drazic en australie … essayez de pas ratĂ© legolas et/ou aragorn hein !!!!!

    zoubi

  3. eh oui seb, le coup de la panne, ça marche plus… Mais juste une chose, en gĂ©nĂ©ral on le fait quand on a une gonzesse dans la voiture Seb… ok ? donc c’Ă©tait pas la peine de percer le rĂ©servoir, y avait pas une vahinĂ© Ă  100km alentour au moins !!!
    Et vous avez voulu la nouvelle zĂ©lande, vous l’avez, alors arretez de raler Ă  cause de la pluie comme des minets… pourquoi ? parce que dans l’eau minĂ©rale !!! hihihi

  4. MC : “…notre buggy-explorer …”

    Et les drazic y’en a partout. On t’en ramene un Babane?

  5. ça a l’air sympa comme pays, surtout cĂŽtĂ© mĂ©tĂ©o, en hiver ça doit ĂȘtre encore mieux !

  6. C pas joli comme nom “buggy-explorer”, j’aimais mieux “ThĂ©rĂšse” …

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.