Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203
Un petit bout de Bresil… | Tropic Of Capricorn
seb on June 2nd, 2009

(Il s agit d un titre trompeur et legerement racoleur car il nous reste encore 2 jours en Argentine mais le Bresil ca fait vendre..)

Apres un depart dimanche 17 mai, trop tot comme tous les departs du dimanche, nous avons eu la joie de passer 17 heures dans un bus pour arriver bien frais a Puerto Iguasu lundi matin a 8h.

A Puerto Iguasu on va voir les chutes du meme nom (les chutes d Iguasu pour ceux qui ne suivent pas).

Puerto Iguasu, c est la:


Ver mapa m√°s grande

A la porte du bus nous attendaient MFE, MC et Vati (plus connus sous le nom de MFE et les parents de Zeb, Marie-Christine et Gilles).

Le temps de debarquer, d aller prendre une douche et nous profitions des bienfaits d un petit dejeuner de luxe (gratuit) a leur hotel (au menu du notre il n y avait que pain sec et vieille confiture).

Apres un debriefing efficace le plan de journee eclatait au milieu des pancakes et du the: nous irions visiter le cote bresilien des que possible (on peut visiter les chutes d iguasu de 2 cotes principaux, bresilien et argentin).

2 taxis affretes, 30 minutes de conduite et 2 frontieres plus tard, nous partions a l attaque des chutes les plus grandes du monde (ces chutes sont “les plus..” dans plein de domaines et sont a la frontiere de l argentine, le bresil et le paraguay).

Nous avons donc passe la journee dans les chutes bresiliennes mais aussi dans la joie, la bonne humeur et une grande dose d humour.

Un petit “meilleur de” des ebullitions intellectuelles de cette visite en meme temps que les meilleurs panoramas possibles de ces chutes (en fond des chutes des blagues les panoramas bien sur et non pas l inverse..)

Les poetes apprecieront l arc en ciel derriere Vati (sans aucune retouche Photoshop), la moustache de Zeb (sans aucune retouche Photoshop, et oui c est impressionant!) et la coiffure de Paz (sans aucune retouche Photoshop, coiffure tres controversee en ce moment).

Nous avons pu aussi apprecier la vue de tous ces animaux qui vivent a cote des chutes: aigles pas beaux, coatis peinards, papillons amicaux, abeilles exploratrices de canettes de coca pleines.

Mais nous avons pu admirer aussi un parc d oiseaux avec toucans ronronneurs, boa assoiffe et de perroquets criards.

L apres midi finissant discretement nous nous mettions en route pour Puerto Iguasu avec la ferme intention de tenter notre chance avec les bus publics.

Nous ne savions pas que le bus ne s arrete pas au poste de frontiere bresilien mais seulement a l argentin.

Par consequent ce jour la nous avons dormi a Puerto Iguasu sans etre jamais sorti du Bresil (etre dans 2 pays a la fois…).

Le lendemain nous attaquions le cote argentin (beaucoup plus developpe que le cote bresilien, avec un petit train et beaucoup de balades). Notre seule contrainte etait que nous devions etre revenus a Puerto Iguasu pour 16h afin de prendre un bus qui nous emmenerait prendre un autre bus qui nous emmenerait a Campo Grande (prononcer a la bresilienne) au Bresil.

La visite fut tres agreable, la vue etant bien meilleure que du cote bresilien, en plus on peut se mouiller, prendre un bateau, monter beaucoup de marches, voir plein plein de touristes et surtout se demander comment font les gens pour dormir pres des chutes (surtout les belges).

Vers 15h nous abandonnions le Trio francais (qui s en est alle voir des missions jesuites, Buenos Aires et finalement Paris) et nous retournions vers Puerto Iguasu.

2 frontieres (dont la bresilienne passee avec quelques problemes vu que nous n etions jamais sortis du Bresil), 2 bus et 1h plus tard nous etions au Bresil, a Foz d Iguasu, a la gare routiere.

Apres plus de 2 mois et demi d espagnol le portugais passait difficilement.

Nous reussimes a prendre le bon bus ( “omnibus” en portugais) et mercredi 20 mai nous arrivions a Campo Grande.

Campo Grande, c est la:


Ver mapa m√°s grande

Apres 2h de demarchage intensif, de negociations ardues, de paroles donnees ( “je te jure que tu trouveras pas moi cher ici!!”) nous partions a 10h30 pour 4 jours et 3 nuits dans le Pantanal (qui n a rien a voir avec Panama ou Arsenal).

Le Pantanal, c est le plus grand marais du monde (ou d amerique) avec plein d animaux et d oiseaux qu on voit jamais chez nous.

Un programme tres charge, une ambiance detonante et un cadre idyllique nous attendaient.

Arrive en milieu d apres midi nous debutions par une partie de football acharnee opposant angleterre, france et canada (pas la peine de nommer les vainqueurs).

A cette occasion nous avons donc rencontre Michel (representant Montreal) et Mark & Sam (connus sous le nom de Boule & Bill, representant l angleterre adolescente, que nous adopterons pour palier a la tristesse du depart de Luc).

Nous etions installes en plein coeur du Pantanal, dans un grand dortoir entoure de moustiquaires (car le plus grand danger du Pantanal n est pas le jaguar, ni le caiman, encore moins le piranhas mais le moustique), situe au bord d une riviere pleine (au sens litteral) de piranhas et de caimans lezardant sur les berges.

Il nous etait donc necessaire de nous y baigner (enfin Zeb en premier bien sur).

Chaque repas etait constitue d un grand buffet que les anglais consideraient comme une course contre la montre, le plus on mange et le plus vite, le meilleur on est.

Le soir nous profitions de l atmosphere pour donner quelques lecons de vie a Boule & Bill autour de quelques bieres  pendant qu ils en profitaient pour nous filer quelques raclees au billard.

Au programme du Pantanal nous avons eu: peche de piranhas (en option peche de caimans).

Avec nettoyage des poissons et mangeage de ces betes ( d ailleurs c est vraiment pas bon le piranhas, on comprend que y en ait beaucoup). La peche etait impressionante a cause de la vitesse a laquelle les bestioles se jetaient sur l appat.

Nous avons aussi eu droit a une balade en bateau sur la riviere a la recherche du jaguar que nous avons pu trouver (enfin, on a vu une sorte de tete de jaguar cachee dans la foret, ca aurait pu etre une peluche on aurait pas fait la difference). Nous avons pu apprecier les capybara, les plus gros rongeurs du monde (pas mauvais a manger d apres la rumeur).

Notre sejour comportait aussi une balade a cheval que Paz trouva intelligent de zapper pour aller se balader a pieds. Zeb en a profite pour frimer et eclabousser tout le groupe de son talent de monteur, de face ou de dos.

Enfin nous eumes droit a un safari en 4×4 sur la route principale avec balade dans les chemins de traverse, a la recherche d anaconda, que nous pumes bien observer.

Voici tous les animaux qu on a pas chez nous que nous avons pu filmer:

Enfin samedi 23 mai au matin nous partimes pour une balade dans le decors spectaculaire du Pantanal afin d en apprendre plus sur les modes de vie la bas ( y a des termites qu on utilise pour tuer les gens, un arbre qui fait de la seve blanche qu on utilise pour rendre les gens aveugles pour les tuer, un arbre qui etrangle les autres arbres pour survivre et enfin une sorte de palmier qui peut servir a tout, habit, eau, nourriture, bijoux).

La balade finie, notre culture elargie nous prenions le bus pour Corumba, ville a la frontiere avec la Bolivie.

Nous y passerons un samedi soir tres calme avec Boule & Bill avant d aller attaquer la Bolivie le lendemain.

[flickr album=72157618927509290 num=41]

Tags: , ,

7 Responses to “Un petit bout de Bresil…”

  1. Quelle couleur de bec!!! (ds les zoo, ils st sacrement decolor√©s…..)
    Par contre, depuis qd les h√©rons n’existent pas “chez nous”??? (ou alors ce n’est pas un h√©ron √† la fin de votre video…?)
    Ici le soleil brille, un temps d’√©t√©: terrasse, barbecue et projets de vacances. Et vs, la vie ds la jungle?^^ Laissez ns un peu vs narguer √† notre tour :-D

  2. Je comprends pas bien, Seb il s’est fait bouffer ou pas par le caimans?

  3. trop cool toutes ces bestioles. Seb semble √™tre devenu un vrai sauvage… sans peur et sans vergogne. Heureuement que Paz est l√† pour lui restituer un peu de civilisation !!
    Le pire c’est que le retour n’est pas encore programme, que va devenir Seb ? Dans quel √©tat finira t-il ? Nous le serons dans les prochais √©pisodes …

  4. C’est ou le Bresil ?????

  5. Sylvie Champenois
    June 2nd, 2009 at 3:06 pm

    Bravo pour la qualit√© des images, c’est stup√©fiant.
    Mais S√©bastien please, change de look! Sancho Pansa, sors de ce corps…
    Nous pr√©f√©rons en tout cas vous savoir au Br√©sil ou en Argentine qu’en transit vers Paris via Air France. Parfois, les crocodiles sont plus cl√©ments…
    Sinon, la belle Julie est bien mari√©e et de retour de son voyage de noces. les hommes Biotherm ont coutume de porter un ruban noir √† la boutonni√®re…

  6. muriel la plus belle
    June 2nd, 2009 at 4:02 pm

    c’est quoi “l’histoire de gonzesses” ???

  7. On conna√ģt donc enfin la conclusion du d√©bat sur la balade √† cheval !

    Euh … normalment on √©crit igua√ßu et pas Iguasu !

    Et on demande la vidéo du toucan qui ronronne (mon Bébert !!!!!!!!!!)

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.