Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/cforms/cforms.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/tantan-flickr/flickr.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/36/d251665061/htdocs/wp-content/plugins/utopia-cron/utopia38.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/36/d251665061/htdocs/wp-settings.php on line 203
Fidel, Raul, le Che et le Tropic… | Tropic Of Capricorn
seb on July 6th, 2009

Avant de commencer quoique ce soit, voici une mise en bouche cubaine, un petit bout d ambiance, une mise en condition:

Apres plus de 24h dans les avions et peut etre tous les aeroports d amerique du sud et centrale nous sommes arrives a La Havane le Mardi 9 juin en fin d apres midi (pour aller de La Paz a La Havane il etait naturel de passer par Lima et Panama City).

Cuba, c est la:


Ver mapa más grande

Nous sommes d abord restes quelques jours a La Havane, afin d attendre Mosko (un amigo de Pascal de Londres) venu pour les 2 semaines a Cuba. Nous avons donc passe les premiers jours a La Havane afin de s accoutumer a Cuba et pour que Cuba s habitue a nous. Et c est pas facile…

Cuba ne se livre pas facilement.

Nous avons commence par aller voir la Place de la Revolution (avec le gigantesque visage du Che, veritable heros de la revolution), visiter tous les musees potentiellement visitables (le musee du cigare, le musee du rhum, le musee de la salsa, le musee de Fidel, le musee de la Revolution..).

Nous avons rapidement mis au point un planning muscle et dynamique, nous avons decide de traverse l ile d ouest en est et de revenir en avion depuis Santiago de Cuba.

Vendredi 12 juin nous nous sommes donc mis en route pour Trinidad, superbe vieille ville coloniale.

Tous nos deplacements se sont faits en bus. Et les bus ont ceci de particulier a Cuba qu il n existe que 2 compagnies: Astro (pour les cubains) et ViAzul (seulement pour les touristes). Par consequent on se deplace regulierement en bus rempli uniquement de touristes.

Le systeme des bus n est pas la seule curiosite de Cuba car la principale curiosite reside dans le fait qu il existe 2 monnaies, une locale et une appelee “convertible” uniquement pour les touristes (et 1 Convertible vaut 25 locaux). Par consequent les visiteurs sont obliges de payer en convertible ce qui rend le voyage beaucoup plus cher.

Avec le tourisme explosant a Cuba il s est developpe un nouveau metier appele “Jinetero”, c est une personne qui vous accueille a la sortie du bus et vous amene dans une auberge. Pour ce service vous paierez plus que si vous etiez arrives par vous memes a cette auberge.

Par consequent a la sortie du bus des hordes vous attendent (litteralement 30 personnes vous attendent et des que que le bus arrive c est la ruee sauvage). Et il faut se frayer un chemin entre les gens.

A Trinidad nous avons decouvert cet aspect de Cuba.

Nous sommes restes 3 nuits a Trinidad ou nous avons pu admirer tous les vieux batiments coloniaux (beaucoup de porcelaines de France arrivees avec des planteurs d Haiti au moment des revoltes).

Et nous sommes aussi alles en train a vapeur (oui, un vrai train a vapeur pour les touristes) jusqu a une vallee proche ou on peut admirer la tour qui servait a surveiller les feux et les esclaves.

Enfin a Trinidad Mosko en a profite pour ecraser tous les joueurs d eches locaux (y compris le champion de Trinidad) a de multiples reprises ce qui nous a valu une invitation le dimanche pour jouer (enfin c etait surtout lui qui etait invite hein..).

Enfin nous avons passe quelques heures a la plage, passage oblige pour un anglais en vacances sous les tropiques.

Trinidad est aussi celebre pour sa place et sa casa de la musica (toutes les villes de Cuba ont une Casa de la Musica qui finit generalement en boite de nuit). La Casa de la Musica donnant sur la place toute la nuit il est possible d apprecier des concerts qui se veulent tous “Buena Vista Social Club”.

Enfin lundi 15 nous avons pris la route pour Ciego de Avila, ville beaucoup moins touristique mais proches d ilots (des cayos) idylliques (ou nous n irons pas car il faut y aller avec son passeport et nous les avions oublies) et des lacs, Ciego est une ville beaucoup plus tranquille aussi ou il faut aller en chemise et pantalon au restaurant.

Mais surtout nous avons pu prendre des bus locaux beaucoup moins chers avec beaucoup moins de places.

Et nous avons passe l apres midi autour des lacs de Moron ou nous avons fait quelques tours en barque et ou Mosko s est bien sur baigne.

De Ciego nous avons enchaine avec un bus le mercredi pour aller a Holguin, toujours plus a l est.

A Holguin nous avons decide de louer une voiture pour 2 jours.

Le jeudi nous sommes alles a Guardalavaca (qui se traduit par “garder la vache”), plage sublime sur la cote nord. Zeb a pu etaler ses talents de conducteur encore une fois pendant qu a la radio resonnaient les derniers tubes de salsa et de reggaetton. Puis de Guardarlavaca nous avons pu aller admirer des squelettes dans un musee et enfin nous avons fini la journee par Banes.

Le vendredi nous a vu aller a Gibara, vieille ville coloniale perdue en bord de mer.

Nous avons pu dejeuner dans un de ces celebres restaurants d etat ou les seuls plats disponibles sont pizzas et pates (enfin si on y va trop tard il ne reste plus grand chose..).

Mais surtout a Guibara nous sommes alles en excursion dans les grottes cachees environnantes. Apres 1h passee a chercher les grottes perdues nous avons pu nous y aventurer pour decouvrir toute la vie souterraine.

Et le soir venu (apres que Zeb se fut copieusement engueule avec les loueurs de voiture, escrocs notoires) nous avons pris la route pour Santiago de Cuba, celebre pour sa musique et son ambiance festive.

Nous avons pu savourer le weekend a Santiago, en nous baladant dans la ville, en ecoutant la musique qui est partout et en buvant quelques pina colada…

Le samedi soir nous avons pu voir en concert a la Casa de la Trova un de ces groupes cubains semblable a la dream team de Buena Vista Social Club, cigares au bec et verre de rhum a la main.

Et le dimanche 21 juin nous vit effectuer une sympathique excursion au fort gardant l entree de la baie de Santiago et faire un petit detour par la plage aussi.

Le soir venu nous primes notre avion pour revenir a La Havane ou nous avons profite des derniers jours pour paufiner notre connaissance de la ville.

Et le mercredi 24 juin nous nous envolions pour Cancun au Mexique histoire d aller voir si la grippe porcine est si dangereuse qu on le dit.

[flickr album=72157620828641387 num=45]

Tags: ,

2 Responses to “Fidel, Raul, le Che et le Tropic…”

  1. TSSSS manque l’essentiel dans votre reportage …
    La photo en fumant avec un cigare !!!!
    Dieu n’est donc plus un fumeur de Havane … Tout fou le camp !!!

  2. Prendre les vols locaux cubains, c’est au delà du courage!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.